Forum: OCN/UMTR Retrait de permis pour cause de MEDICAMENTS

Circulation routière

[Retour au forum]

 

OCN/UMTR Retrait de permis pour cause de MEDICAMENTS

3 aoŻt 2021 06:00
Circulation routière - FR Ebe (FR)

Bonjour,

Il y a 25 ans j'ai eu une courte période de toxicomanie.
J'en suis sorti et ai eut une belle carrière professionnelle.
J'ai des problèmes de dos depuis 15 ans.
Aout 2018 un chirurgien de la place de Lausanne m'implémente une prothèse dorsale.
Résultat : Incapacité de travail à 100%. La seule position non douloureuse étant couché. Je perd absolument tout !!

Automne 2020 Je commande de l'héroïne via le dark net A BUT ANTALGIQUE. ma doctoresse refusant de me prescrire de la méthadone. J'étais à bout de solution le tramadol n'agissant pour ainsi dire quasi plus.
Je me fais coincé par les douanes, j'attends la police avec politesse et entière transparence et collaboration. J'arrête évidemment de suite tout consommation.
Décembre 2020 Je bénéficie d'une double opération à Berne pour corriger la première. C'EST A CETTE OCCASION QUE DE LA MORPHINE M'A ETE INJECTEE A FORTE DOSE

Je vous écris car l'OCN a demandé une expertise auprès de l'UMTR. J'y suis allé le 19 avril et tout s'est très bien passé. une seule visite, le médecin semblant comprendre pourquoi je l'avais fait, et ma situation.

Hors l'UMTR m'accuse, via les résultats du labo, d'avoir pris en plus du tramadol que j'ai déclaré, de l'oxycodone de manière régulière durant les 3 mois précédent les tests (capillaire).

Hors je conteste cela à 100%! Je n'ai jamais pris d'oxycodone.. Depuis j'ai eut une 3e opération.. Et depuis mon permis m'a été retiré !
En short : Ils veulent que je cesse toute médication..

 

Re: OCN/UMTR Retrait de permis pour cause de MEDICAMENTS

3 aoŻt 2021 07:16
Circulation routière - FR Marcel Gottofrey (VD)

Bonjour,

La consommation de certains médicaments, notamment ceux avec effet de somnolence, vous rend, de par la loi, inapte à conduire un véhicule. À cet effet, je vous cite l'al. 2 de l'art. 31 LCR (Maîtrise du véhicule):


2. Toute personne qui n’a pas les capacités physiques et psychiques nécessaires pour conduire un véhicule parce qu’elle est sous l’influence de l’alcool, de stupéfiants, de médicaments ou pour d’autres raisons, est réputée incapable de conduire pendant cette période et doit s’en abstenir.


Vous serait-il possible de refaire le test sanguin afin d'espérer un meilleur résultat de la part du labo?

Par ailleurs, je vous suggère d'en débattre avec votre médecin traitant.

Meilleures salutations

Marcel Gottofrey - je ne suis pas avocat

Vous rencontrez un problème similaire et avez besoin d'aide juridique? Le conseil juridique gratuit de JURINEO est là pour vous aider!

Note: Comme l'indiquent nos conditions générales, le contenu des messages publiès sur le forum de JURINEO n'engage que leurs auteurs.